Guide de méditation, professeur de yoga, astrologue, guérisseuse et artiste: l'histoire de Haji Maa alias Secondsight



Pour ceux qui ne sont pas familiers, qui est Haji Maa?

Je me familiarise encore avec moi-même. Jour après jour, je me comprends de plus en plus. J'ai l'impression que la personne que je suis ne peut être exprimé ou vécu que dans un silence complet, dans une atmosphère de néant absolu.

Je trouve que cette idée est réfléchie dans la philosophie taoïste, dans le premier passage d'une de mes traductions préférées de l'un de mes écrits préférés «Tao Te Ching (Le livre de la Voie)» par Lao-Tzu (traduit par Stephen Mitchell):

«Le tao qui peut être dit n'est pas le Tao éternel. Le nom qui peut être nommé n'est pas le nom éternel. L'innommable est l'éternellement réel. La dénomination est à l'origine de toutes les choses particulières.

Libre de désir, vous réalisez le mystère. Pris dans le désir, vous ne voyez que les manifestations.

Pourtant, le mystère et les manifestations proviennent de la même source. Cette source s'appelle l'obscurité.

L'obscurité dans l'obscurité. La passerelle vers toute compréhension. »



Comment avez-vous trouvé le nom Secondsight et quelle en est la signification?

Le nom Secondsight m'est venu pendant le temps passé consciemment dans le néant, plongé dans cette obscurité dans l'obscurité à laquelle le Tao Te Ching fait référence.

C'est pendant l'été 2012, que j'ai déménagé à Edmonton pour me rapprocher de mon gourou de l'époque et approfondir ma pratique spirituelle.

Pendant une période de temps d'arrêt à la fin d'un CD de relaxation guidée, les yeux toujours fermés, juste allongé là, sentant et ressentant le délicieux goût des sensations, je me souviens avoir remarqué un point intense de lumière blanche planant au-dessus de moi dans l'espace vide. Cela a continué à se reproduire naturellement à la fin de cette même pratique que je continuais à faire quotidiennement. Il y aurait cette lumière émergeant des ténèbres, presque comme pour m'accueillir de retour du voyage chamanique. Et puis un jour, les mots Second Sight sont entrés assez clairement dans ma conscience, alors que je regardais cette lumière les yeux fermés. La lumière s'est toujours sentie immensément aimante, compatissante et antique et d'un autre monde dans sa beauté, et confortablement, elle s'est simplement laissée exister comme ce type de lumière divine intense, sans avoir besoin de s'expliquer. J'étais amoureuse de ça. Et j'ai donc décidé sur place que ce serait mon nom d'artiste, Secondsight, comme une ode au bonheur de cette lumière directrice. À la fin de l'été, j'ai écrit les chansons qui ont fini par devenir mon premier EP sous le nom de Secondsight.



Du guide de méditation au professeur de yoga, en passant par l'astrologue, la guérisseuse et l'artiste, quel (s) événement (s) de la vie avez-vous vécue qui vous a invité à chercher refuge dans ces modalités de guérison?

Ma pratique artistique et ma pratique spirituelle m'ont aidé à nager à travers un sentiment d'aliénation au sein de cette société. La créativité et le mysticisme ont toujours été ma base, ma porte d'entrée vers un refuge au centre de mon centre.

De nouvelles étapes des modalités de pratique spirituelle sont apparues lorsque j'en avais le plus besoin, de nombreux débouchés créatifs entreraient en jeu pour canaliser l'inspiration débordante.

Grâce à mon temps passé dans le refuge de mon centre, je sais maintenant que j'ai beaucoup de chance de tourner dans cette région particulière de l'univers, sans rien heurter, c'est un miracle, juste d'exister sur cette planète habitable. Et en plus de cela, il m'est possible, en tant qu'humain, dans cette région de l'univers, de guérir, de créer ce que je veux, de ressentir ce que je veux, d'aimer, d'être aimé et ce, à chaque fois que je suis prête à m'épanouir. Je me sens juste très chanceuse de cette occasion. Je me sens très chanceuse même de simplement contempler et de considérer le concept de base et de guérison, et chanceuse d’être ouverte à poursuivre cette guérison et d’avoir une conscience de la vibration particulière en moi qui me semble être mon centre.



Quelles sont les pratiques d'auto-soins que vous mettez en œuvre pour être en mesure de vous présenter comme étant à votre meilleur?

Ces dernières années, alors que je me suis réhabilitée de ma sortie de kundalini en 2014, ce qui s'est avéré le plus efficace pour moi pendant cette période (à travers mes propres expériences personnelles): thérapie par flotteur, chant, travail de rêve, pranayama, méditation, observation des étoiles, basti neti, un régime à base de plantes. Ce sont quelques éléments qui me viennent à l'esprit, qui ont fait toute la différence. Pour être honnête, je ne serais pas en vie aujourd'hui sans les étoiles, la nourriture sattvique, les rêves, les flotteurs, la respiration, l'auto-purification, mes chansons, mes poses de yoga et mes savasanas.


«L’astrologie est la science de la prise de conscience de l’autre (et de soi-même) en tant qu’œuvre d’art, en tant qu’entité faite de lumière stellaire.»



Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’astrologie, que pouvez-vous nous en dire et comment cela peut-il nous servir?

L'astrologie est la science de la prise de conscience de l'Autre (et de soi-même) en tant qu'œuvre d'art, en tant qu'entité faite de lumière stellaire.

L’astrologie aide à élargir la portée de l’identité pour inclure tout le ciel (l’observable aussi bien que l’univers caché) au lieu de simplement revendiquer un corps physique et un esprit fini. L'astrologie nous rappelle que nous sommes immergés dans quelque chose d'infini, d'éternel et de sage au-delà de toute mesure.

Il existe de nombreux styles différents d'astrologie. Ma lignée a des racines profondes dans le Tantra.

Dans notre école de pensée astrologique tantrique, nous reconnaissons que l'Univers est en expansion, ce qui signifie que vous aussi, et que la forme de la carte change et reflète cette croissance et cette expansion, la carte est toujours en train de se recalibrer et de s'épanouir en quelque chose de nouveau. Nous avons très cher les moments dans lesquels nous apercevons la félicité, et comment ces moments de félicité sont une bénédiction dans la façon dont ils ont tendance à servir d'épiphanie ultime pour initier des changements significatifs qui se produisent dans la psyché et la vie. Nous abordons l'illumination en morceaux de la taille d'une bouchée, en suivant l'ordre de ses transits planétaires, et les doses de lumière émises à un moment donné par ces corps célestes pour guider progressivement l'individu vers des états plus profonds de conscience, de paix, de clarté, de félicité, compréhension, compassion, etc.



Pourquoi l'auto-enquête est-elle importante?

Je ne suis pas certaine que ce soit important, mais je dirai que cela a été si incroyablement pertinent pour moi, si incroyablement fascinant, curatif, si significatif, si instructif, si profond.

Je le recommande fortement.









fr