Comprendre l'état d'esprit et le corps par le mouvement : l'histoire de Clare O'Donnell

Parlez nous un peu de vous.

Je suis né et j'ai grandi à Montréal. J'ai grandi en faisant du sport, Je suis une personne curieuse de nature, toujours prête à sortir de ma zone de confort pour essayer quelque chose de nouveau.Vers l'âge de 8 ans, je suis tombé amoureuse du basket-ball et cela a lentement commencé à devenir ma vie jusqu'à ce que je sois au CÉGEP. Une fois le CÉGEP terminé, j'ai décidé d'arrêter de jouer au basketball et de déménager en Nouvelle-Écosse pour faire mon premier cycle universitaire. C'est à ce moment-là que j'ai vraiment commencé à découvrir qui j'étais sans basket et que je me suis enfin sentie libre d'être qui je voulais être sans aucune restrictions. Depuis lors, j'ai découvert mon amour pour les voyages en travaillant à bord de navires de croisière pendant 5 ans avant de retourner à terre pour terminer ma maîtrise en kinésiologie de l'Université de Toronto.
 
Maintenant, je consacre mon temps à aider les gens à trouver des moyens de bouger leur corps d'une manière qui leur fait du bien. Mon enseignement est fortement basé sur la variation humaine, reconnaissant qu'il n'y a pas de façon parfaite pour une pose ou un mouvement de yoga. Encourager mes élèves à utiliser la pose ou à entrer dans le corps plutôt que d'utiliser le corps pour entrer dans la pose.
Clare O'Donnell, professeure de yoga, faisant du yoga en plein air à Montréal

Comment êtes-vous tombée amoureuse du yoga pour la première fois et qu'est-ce qui vous y fait revenir ?

Je suis tombée amoureuse du yoga après avoir déménagé à Toronto pour faire ma maîtrise. J'étais une étudiante anxieuse et stressée qui essayait de trouver un exutoire pour m'aider à faire face à tout ce qui accompagne le fait d'être étudiante. Je me souviens d'être allé à mon premier cours et d'être immédiatement tombée amoureuse de la façon dont je me sentais non seulement pendant le cours, mais aussi pendant des heures après. C'est un sentiment que je ne peux même pas vraiment exprimer, un sentiment d'être si présent que c'en est presque euphorique. Ce même sentiment n'a pas diminué et me fait revenir des années plus tard. 

Clare fait du yoga en plein air à Montréal, elle aime les poses d'équilibre des bras

Comment utilisez-vous le mouvement pour comprendre votre corps à un niveau plus profond ?

Le mouvement a toujours joué un grand rôle dans ma vie. En grandissant, j'ai pratiqué différents sports qui m'ont toujours maintenu actif, mais je ne me suis jamais senti vraiment connecté à mon corps. D'après mon expérience lors de la pratique du sport, tout est déterminé par votre niveau de performance tant en tant qu'individu qu'en équipe, ce qui ne vous permet pas toujours d'être attentif et d'écouter votre corps. Des années plus tard, je commence enfin à comprendre mon corps à un niveau plus profond grâce au yoga. Le yoga m'a donné l'opportunité de ralentir et de ne pas trop me concentrer sur la performance mais sur la sensation de chaque mouvement dans mon corps sur et hors du tapis. C'est quelque chose que j'encourage vraiment dans ma classe à faire, ne pas prêter tellement attention à l'apparence de la pose mais plutôt à la sensation dans le corps.

Yoga en plein air à Montréal avec Clare O'Donnell

Parlez-nous de l'état d'esprit qu'une personne adopte pour profiter du processus de développement de sa pratique.

Tout au long du processus de développement d'une pratique de yoga, vous devez être ouvert, ouvert à apprendre, ouvert à explorer et surtout ouvert à recevoir. Il y a tellement de chemins différents que vous pouvez emprunter une fois que vous commencez un voyage de yoga et plus vous êtes ouvert, plus vous pourrez sortir de la pratique elle-même. Le yoga n'est pas seulement une pratique du mouvement, c'est bien plus. Tout ce qui est proposé est fait avec intention, alors portez une attention particulière à ces détails car ils changeront totalement l'expérience.

Clare O'Donnell, professeur de yoga pour les cours de Grove Campus

Qu'est-ce qui vous a donné envie de partager votre pratique avec d'autres ?

Il y a eu un moment où j'ai commencé à pratiquer si régulièrement que je savais que ce n'était plus seulement une pratique et que je devais la partager avec les autres. Je me sentais tellement incarnée, comme si j'étais enfin arrivée à la maison dans mon corps et l'espace qui m'entourait. C'est un sentiment que je devais partager avec les autres, en me concentrant sur un espace où tout le monde est le bienvenu et tout le monde est vu et où je peux, espérons-le, créer un espace où ils peuvent se sentir chez eux dans leur corps.

 

"Je me sentais tellement incarnée, comme si j'étais enfin arrivée à la maison dans mon corps et l'espace qui m'entourait."

 


Clare O'Donnell, professeur de yoga, méditant en plein air à Montréal

Parlez-nous de votre transition vers le véganisme ?

J'ai été végétarienne pendant très longtemps avant de devenir végétalienne. Au départ, devenir végétalienne m'a permise d'en apprendre davantage sur la nutrition et la cuisine tout en améliorant mon alimentation grâce aux grains entiers, aux fruits, aux noix et aux légumes, mais maintenant c'est bien plus que cela. Être végétalienne est une très grande partie de qui je suis maintenant et pas seulement en fonction de la nourriture que je choisis de manger, mais aussi en fonction de la façon dont je veux traiter le monde qui m'entoure. J'ai beaucoup apprise au cours des dernières années en n'étant pas tellement prise dans l'étiquette d'être végétalienne, mais en faisant simplement ce qui est bon pour moi et mon corps.


Suivre Clare O'Donnell  sur Instagram pour en savoir plus.



Related Posts

Désapprendre et réapprendre: l'histoire d'Andrew Bathory
Désapprendre et réapprendre: l'histoire d'Andrew Bathory
Andrew Bathory est un éducateur curieux et passionné de mouvements queer, un activiste communautaire et un artiste, ains
Read More
Comment le yoga a changé ma vie: l'histoire de Mica Peng
Comment le yoga a changé ma vie: l'histoire de Mica Peng
Je m'appelle Mica et je trouve facilement la beauté dans tout, mais je dirais que j'ai un amour profond pour l'écriture
Read More
Comment le yoga a changé ma vie: l'histoire d'Annabelle Picker
Comment le yoga a changé ma vie: l'histoire d'Annabelle Picker
Je m'appelle Annabelle et je viens de France. Je pratique le yoga depuis 2016 et je l'enseigne depuis 7 mois.
Read More
fr